Indépendamment de son type, la boîte de vitesses a pour fonction d’acheminer l’énergie du moteur jusqu’aux roues du véhicule. De ce fait, elle doit être en parfait état de fonctionnement et ce, de manière permanente. Il existe néanmoins des cas qui imposent son remplacement. Bien qu’elles soient assez rares, ces situations doivent être prises en considération au plus vite. Découvrez les circonstances qui peuvent justifier un passage en boutique ainsi que les solutions qui s’offrent à vous pour veiller aux performances de votre transmission.

 

Quels signes traduisent la défaillance d’une boîte de vitesses ?

Il va de soi que l’on ne change pas une pièce parfaitement fonctionnelle. Si le remplacement de la boîte de vitesses est envisagé, c’est forcément à cause d’une anomalie qui affecte ses performances. Par ailleurs, il faut être conscient que les défaillances mettent votre sécurité en péril. Lorsqu’elles sont critiques, vous risquez de perdre le contrôle de votre transmission. En conséquence, votre véhicule cessera de réagir comme vous le souhaitez. C’est pour cela que vous devez commencer par connaître les symptômes fréquents d’une panne de la boîte de vitesses. Voici donc des indicateurs non exhaustifs :

  • vous rencontrez des difficultés à engager les rapports manuels
  • le levier de vitesses ne répond plus à vos sollicitations
  • vous sentez une odeur de brûlé qui provient du système de transmission
  • au point mort, le système de transmission produit des bruits bizarres
  • les vitesses se mettent à sauter en cours de conduite
  • la boîte de vitesses émet des grincements
  • le voyant lumineux situé sur le tableau de bord clignote ou s’allume en permanence
  • les manipulations de la boîte de vitesses provoquent des bruits inhabituels
  • le système automatique engage des rapports inappropriés
  • vous constatez une fuite d’huile
  • votre véhicule devient moins réactive
  • etc.

Il faut savoir d’entrée de jeu que ces signes n’impliquent pas obligatoirement la nécessité de remplacer la boîte de vitesses. Cependant, il est impossible de connaître l’étendue des dégâts à moins de soumettre le véhicule à un contrôle. Dès que vous constatez un signe inhabituel, vous devez donc adopter le réflexe de prendre rendez-vous chez un professionnel. Le bon sens vous incitera d’ailleurs à cesser de rouler avec la voiture jusqu’à ce que la boîte de vitesses défectueuse soit correctement remise en état.

 

Comment distinguer les défaillances de l’embrayage des pannes de la boîte de vitesses ?

Les deux systèmes sont interdépendants alors oui, il est tout à fait possible de confondre les signaux d’alerte. Contrairement à ce que l’on tend à croire, il n’existe pourtant qu’un unique symptôme commun aux problèmes d’embrayage et de boîte de vitesses. Il s’agit de la difficulté à engager les rapports de transmission.

Les dysfonctionnements du système d’embrayage se manifestent différemment. Le plus souvent, la pédale devient molle ou, à l’inverse, est extrêmement dure. Dans les deux cas, elle est difficile, voire impossible à actionner, ce qui complique les passages de vitesses. Il se peut également que l’embrayage patine et que le symptôme s’amplifie au fil du temps ou que vous sentiez des vibrations dans la pédale, par exemple. L’embrayage peut aussi surchauffer, grincer, déclencher des à-coups… Vous ne vous trompez pas si vous soupçonnez une défaillance du système d’embrayage. La bonne nouvelle c’est que la boîte de vitesses fonctionne parfaitement bien.

 

 

Néanmoins, si vous avez un quelconque doute, la meilleure chose à faire sera de solliciter un diagnostic établi par un professionnel qui connaît tous les secrets de la mécanique automobile. N’attendez pas indéfiniment ! Faites contrôler votre voiture dès l’apparition des premiers signes. Vous serez fixé et vous pourrez prendre vos dispositions pour faire réparer ou remplacer la boîte de vitesses qui vous cause des problèmes.

 

Quelle est la durée de vie moyenne d’une boîte de vitesses ?

La boîte de vitesses fait partie des organes les plus robustes de votre voiture puisqu’elle est théoriquement conçue pour durer à vie. En d’autres termes, la boîte de vitesses devrait rester fonctionner sur toute la durée de vie de votre véhicule. Dans les faits, elle peut être utilisée sur plus de 300 000 km sans broncher, à condition qu’elle soit correctement entretenue et que vous fassiez attention à la manière dont vous vous en servez.

Malgré l’adoption d’un style de conduite souple et l’attention que vous portez à la régularité des entretiens, il est impossible d’exclure complètement les risques de panne. Il suffit parfois de forcer un peu trop sur la boîte de vitesses ou que cette dernière subisse un choc pour que les défaillances se manifestent.

 

Comment faire pour remplacer une boîte de vitesses ?

L’opération est beaucoup plus complexe qu’on l’imagine car une série de précautions doit être prise avant, pendant et après le remplacement de la pièce défaillante. Il y a un protocole à suivre, ce qui dépend du type de boîte de vitesses qui équipe votre véhicule mais aussi du modèle exact. Dans le cas d’une boîte automatique, par exemple, le schéma d’une boîte à variation continue n’est pas la même que celle d’un modèle à simple ou double embrayage. Dans le cas d’une boîte de vitesses mécanique, le nombre de rapports influence l’architecture de la pièce.

A moins d’avoir suivi une formation en mécanique automobile, n’essayez surtout pas de prendre les choses en main. Le problème risque d’empirer si jamais vous commettez une erreur de manipulation ou d’évaluation. C’est sans négliger le fait que vous mettez votre propre sécurité en péril.

La liste de professionnels aptes à remplacer une boîte de vitesses est très longue. Vous pouvez vous orienter vers un artisan de votre quartier. Vous pouvez aussi vous faire conseiller par le concessionnaire qui vous indiquera les ateliers agréés aux alentours de votre zone de résidence. Les centres auto constituent aussi de très bonnes options. Dans tous les cas, prenez soin de comparer plusieurs offres afin de bénéficier du meilleur rapport qualité/prix possible. En revanche, vérifiez toujours les qualifications de l’artisan avant de lui confier votre véhicule. Il doit disposer de toutes les connaissances et compétences exigées pour l’intervention sollicitée.

Une fois que vous aurez pris rendez-vous, rendez-vous au garage ou en atelier. Expliquez les problèmes de boîte de vitesses que vous rencontrez. Le professionnel vous posera certainement quelques questions pour mieux comprendre la situation. Essayez de fournir des réponses claires et détaillées.

Un professionnel compétent ne commencera la dépose sans être certain que c’est l’unique ou du moins la meilleure solution pour restituer ses pleines performances à votre véhicule. Il faut absolument établir un diagnostic pour comprendre d’où vient la panne et comment y remédier. Les signes de défaillances que vous avez rapportées orienteront le garagiste dans le processus de détection de panne. Il va minutieusement inspecter les organes mécaniques, électroniques et électriques de la boîte de vitesses pour s’assurer qu’il ne s’agit pas d’une défaillance mineure qui se résout via quelques réglages et/ou réparations.

 

 

Sans surprise, la boîte de vitesses sera démontée progressivement. Le garagiste stabilise le véhicule avant de retirer méthodiquement toutes les fixations. Il doit procéder en suivant le schéma de la boîte de vitesses, ce qui varie en fonction du modèle.

Une fois que la boîte défaillante est retirée, le produit de remplacement peut être posé. Là aussi, il faut faire preuve de rigueur et respecter minutieusement les étapes.

Après la pose, le garagiste doit encore effectuer une série de vérifications. Il s’assure que tous les éléments sont fixés correctement, il ajoute du lubrifiant en se conformant à la viscosité préconisée par le constructeur automobile. Il effectue ensuite des tests pour s’assurer que tous les rapports passent correctement, qu’il n’y a ni bruit suspect ni autre anomalie. La reconfiguration du système est généralement nécessaire lorsque l’opération concerne une boîte de vitesses automatique.

Ce n’est qu’à l’issue d’un long processus impliquant l’usage d’outils de pointe et le déploiement de solides compétences que le remplacement est considéré comme effectif. Cela peut prendre plusieurs heures ou durer quelques jours, notamment s’il faut attendre la disponibilité de la boîte de vitesses de rechange. Il est donc important de ne pas presser le garagiste. Mieux vaut qu’il prenne le temps nécessaire afin de garantir les pleines fonctionnalités du système de transmission après le changement de la boîte de vitesses.

 

Combien coûte le remplacement d’une boîte de vitesses ?

D’emblée, vous devez savoir que le prix à prévoir est fixé au cas par cas. Entre le prix de la boîte de vitesses et le coût de la main d’œuvre, il peut y avoir des écarts importants.

Lorsque la nécessité de changer la boîte de vitesses est confirmée, le professionnel vous fournit un devis. Il ne commencera la remise en état que lorsque vous aurez accepté l’offre, ce qui vous laisse le temps de comparer plusieurs propositions. Soyez attentif au contenu du devis de réparation. S’il mentionne le prix d’une nouvelle boîte de vitesses, cela signifie que le garagiste passera lui-même la commande. Le prix indiqué inclut généralement une commission. Vous pouvez pourtant réaliser des économies en vous chargeant de l’achat.

Demandez au garagiste de vous indiquer la référence de la boîte de vitesses. Cela vous permettra de trouver une pièce compatible beaucoup plus simplement. Lancez ensuite vos recherches en privilégiant une boutique spécialisée comme EDEN BOITES, leader du marché européen de la boîte de vitesses.

Les résultats de vos recherches en ligne peuvent aboutir sur des prix différents. C’est parce que les produits ne présentent pas les mêmes caractéristiques. Les boîtes de vitesses d’occasion sont les moins chères. Elles n’ont subi aucune réparation mais ont été inspectées rigoureusement par des techniciens qui en garantissent le parfait état de fonctionnement. D’ailleurs, une garantie minimum de 3 mois vous est offerte par EDEN BOITES sur les produits d’occasion. On monte en gamme avec les boîtes de vitesses en échange standard puisqu’elles sont parfaitement opérationnelles et ne présentent aucun défaut. La garantie grimpe jusqu’à 12 mois. Les avis clients vous aideront à vous faire une idée de la qualité de nos services sachant que nous nous engageons à offrir les meilleurs produits aux tarifs les plus bas.

Vous avez vérifié mais aucun produit ne correspond à la référence de votre boîte de vitesses ? Pas de panique. Vous pouvez vous renseigner sur la prochaine disponibilité de la référence en stock. Cela peut néanmoins prendre du temps. Si vous êtes pressé de conduire un véhicule pleinement performant, il sera beaucoup plus judicieux d’envisager le reconditionnement de votre boîte de vitesses. Vous n’avez pas besoin d’acheter une pièce neuve ou d’occasion. C’est la vôtre, à savoir la boîte de vitesses défectueuse, qui sera reconstruite dans un atelier par une équipe d’experts. Pour cela, vous devez demander à votre garagiste de vidanger la boîte puis de la démonter. Après quoi, le produit défaillant doit être fixé sur une palette de transport. Nous organisons ensuite son enlèvement et son acheminement dans nos locaux. Une fois que votre boîte de vitesses sera reconstruite à 0 km, nous vous la retournons, montée sur palette.

Demandez votre devis gratuit en ligne pour connaître le prix de la boîte de vitesses ainsi que le coût de son acheminement jusqu’à l’adresse de votre choix. La livraison est possible partout en France et en Europe. Pour gagner du temps et réduire les contraintes liées aux manutentions, pensez à inscrire directement l’adresse du garage où votre boîte de vitesses sera remplacée. La facture du garagiste se résumera alors à la main d’œuvre.

 

A quelle fréquence faut-il vidanger la boîte de vitesses ?

La vidange de la boîte de vitesses fait partie des entretiens courants. Dans le cas d’une boîte de vitesses manuelle, il sera judicieux de planifier la première vidange dès que vous aurez passé le cap des 100 000 km. Par la suite, vidanger la boîte tous les 50 000 km environ ou tous les 5 ans devrait suffire à préserver le système de transmission contre les pannes. Si votre voiture est équipée d’une boîte de vitesses automatique, le kilométrage à parcourir avant la première vidange est défini par le constructeur. L’information est inscrite dans le carnet d’entretien du véhicule mais à titre indicatif, elle s’effectue régulièrement tous les 25 000 km à 50 000 km.

Respectez toujours la périodicité conseillée car votre boîte de vitesses a besoin d’une huile propre et en quantité suffisante. Même si elle est considérée comme un tout, la boîte de vitesses est en réalité l’ensemble de plusieurs engrenages et pièces qui fonctionnent de manière permanente jusqu’à ce que la voiture s’arrête. Les frottements continus sont susceptibles de provoquer l’échauffement et l’usure des nombreux pignons. L’huile de boîte de vitesses intervient donc pour les refroidir mais aussi pour assurer leur lubrification.

 

 

Comme elle est utilisée continuellement, l’huile diminue. A mesure qu’elle s’amenuise, la lubrification devient plus difficile. Contrôler son niveau à intervalles réguliers est donc indispensable. Quand cela est nécessaire, un remplissage d’huile de boîte de vitesses doit être effectué. Cependant, la possibilité de se limiter à un remplissage dépend aussi du niveau d’encrassement du lubrifiant. Une huile usagée doit être remplacée, ce qui renvoie à la nécessité de réaliser une vidange.

Attention, la vidange de la boîte de vitesses est indépendante de la vidange moteur. Non seulement les fréquences recommandées sont différentes, mais le type d’huile utilisé n’est pas le même. Quelques signaux d’alerte peuvent vous indiquer qu’il est temps de changer l’huile de la boîte de vitesses :

  • les rapports ont du mal à passer que ce soit à chaud ou à froid
  • vous entendez des craquements à chaque fois que vous changez de rapport
  • les vitesses sautent alors que vous n’intervenez pas sur le mécanisme de transmission
  • vous constatez des traces d’huile sur votre place de stationnement ou sur les routes que vous avez sillonnées
  • le délai de réaction de votre boîte automatique au démarrage à froid est plus long que la normale
  • des saccades se font sentir au démarrage et/ou des à-coups se manifestent dans les phases d’accélération.

Nous tenons à préciser que d’autres symptômes peuvent traduire des défaillances requérant une vidange. Ces mêmes signes peuvent aussi indiquer que votre boîte de vitesses a besoin d’être remplacée par une pièce plus performante.

 

Existe-t-il des astuces pour allonger la durée de vie de la boîte de vitesses ?

Oui, vous pouvez prendre soin de votre boîte de vitesses de sorte à ce qu’elle conserve sa durée de vie “illimitée”. Des réflexes simples à appliquer se révèlent d’une grande efficacité pour éviter d’avoir à changer la boîte de vitesses manuelle ou automatique.

Comme mentionné précédemment, le niveau des liquides doit être contrôlé régulièrement. N’attendez pas que les dysfonctionnements apparaissent pour réaliser les vérifications car il est toujours préférable de faire preuve d’un excès de prudence que d’essuyer les conséquences d’une négligence.

Si vous remarquez des signes inhabituels, ne perdez pas de temps ! Notez les anomalies et référez-en à un professionnel qui pourra vérifier l’état de la boîte de vitesses et déterminer ce qui ne va pas.

Soyez à l’écoute de votre véhicule. Au sens littéral, vous devez être en mesure de distinguer les bruits normalement produits lorsque vous roulez des sons inhabituels. Au figuré, vous devez prêter attention à tout comportement qui ne vous semble pas familier.

Retour à la liste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.